L’éducation avant tout

En ce jour mémorable de l’enfant africain, nous, enfants de la province du Kasaï Occidental, voulons mener un plaidoyer contre la violation du droit à l’éducation des enfants.

Article 28Les États parties reconnaissent le droit de l’enfant à l’éducation
L’éducation  est l’un des droits primordial de l’enfant. L’Etat se doit de l’assurer, comme le stipule l’article 28 de la Convention sur les Droits de l’Enfant, car l’éducation peut contribuer d’une manière ou d’une autre à la paix et au développement d’un pays.

Nous avons fait un constat amer, dans la mesure où trop d’enfants ne vont pas à l’école car ils sont contraints de travailler, certains parents ont abandonné leur tache d’éducateurs.

Cela peut s’expliquer par le manque d’emploi, qui ne permet pas aux parents d’avoir les ressources nécessaires pour subvenir aux besoins de leurs enfants. Ainsi, de nombreux parents ont démissionné devant leurs responsabilités. Il en découle une inversion de rôles. Des enfants sont alors obligés d’assurer la prise en charge leurs parents, les membres de leurs familles.

La présence des enfants dans les mines dans de nombreux territoires de la province du Kasaï Occidental en est l’illustration manifeste. Les enfants sont engagés dans des travaux durs et pénibles qui leur prennent tout leur temps, d’une semaine à un mois, voire des années. Dans ces conditions, il n’est plus possible pour ces enfants d’acquérir l’éducation auprès de leurs parents, de l’église ou même de l’école.

ZAI_Kipushi_Mines_22 Aug 2011 036

Outre le travail des enfants dans les mines, il y a aussi l’exploitation économique de ces derniers par leurs parents et tant d’autres travaux qui ne peuvent pas aussi permettre aux enfants d’être éduqués comme il le faut.

Voilà pourquoi Nous, Enfants de la province du Kasaï Occidental, avons mené  un grand plaidoyer à l’assemblée provinciale en faveur de l’éducation de ces enfants.

Chers parents, au nom de tous les enfants, je vous demande de placer notre éducation  en premier lieu.

A vous chères autorités, je  demande de faire en sorte que les droits des enfants en général et le droit à l’éducation en particulier soient respectés.

A vous très chers enfants, réclamons nos droits quand il le faut, car le droit n’est droit que quand il est revendiqué.

 

Photo de couverture: UNICEF RDC 2013 Julie Pudlowski

Photo dans le texte: UNICEF RDC 2012 Cornelia Walther

The following two tabs change content below.

Hervé

Hervé est un ancien Enfant Reporter de Kinshasa qui accompagne aujourd'hui la nouvelle génération. « Il est indispensable de partager les expériences positives et négatives pour accélérer la promotion des droits de l’enfant ».

Derniers articles parHervé (voir tous)

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

One comment

  • salut! l’article est bien formulé mais il y a des thèmes distincts qu’on devait dissocier. merci.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *