crossorigin="anonymous" integrity="sha256-00ZHVtB05zhS034zxRE/UJFzFiDsBCmRenTx1qgNAtU="
Samuel Amisa est un Enfant Reporter de la ville de Kisangani, dans la province de la Tshopo.

Lors de son allocution à l’occasion de la Semaine mondiale de l’allaitement maternel, la Ministre provinciale de la santé a attiré mon attention. Elle a appelé les parents à pratiquer l’allaitement maternel exclusif en précisant que les pères devaient soutenir les mères.

La Ministre provinciale a insisté sur les bienfaits apportés par l’allaitement maternel exclusif sur la santé et le bien-être de l’enfant. A la fin de son allocution, elle a lancé un message pour agir en faveur des parents en particulier les femmes qui travaillent.

Les enfants sont l’avenir de notre pays et que nous devons bien en prendre soin, en commençant par l’allaitement maternel exclusif. Malheureusement, je remarque que l’allaitement maternel n’est vraiment pas ce que pratiquent les mères, surtout les jeunes mères. Elles sont nombreuses à ignorer l’importance d’un allaitement maternel exclusif.

Je demande à toutes les mères et toutes les filles qui sont les femmes de demain de privilégier la santé des enfants en leur offrant les bienfait de l’allaitement maternel exclusif pendant 6 mois.

 

Encadreur : Jeannette Kolongo