Au cœur de la ville de Lubumbashi

La fin de l’année 2019 a été magnifique au cœur du Wantanshi. Trois évènements ont marqué cette fin d’année : l’élection du comité urbain des enfants, la mise en place de ce comité et la marche des élèves contre la pollution atmosphérique.

C’est dans la ville de Lubumbashi chef-lieu de la province du Haut-Katanga précisément à la mairie de Lubumbashi qu’a eu lieu le mardi 15 Novembre 2019 l’Assemblée générale élective du comité urbain des enfants de notre ville. Les enfants de la ville de Lubumbashi ont élu leurs représentants en cette date avec à la tête une demoiselle qui un peu plus que notre présidente, elle reflète le fait qu’à ce jour les filles comme les garçons sont au même pied d’égalité mais aussi que les garçons croient en la capacité des filles de faire beaucoup mieux.

De nombreuses personnes ont participé à cet événement dont madame le maire adjoint de la ville de Lubumbashi, les élèves des différentes communes de la ville, les enfants reporters mais aussi les jeunes encadreurs de la ville qui ne cesse de nous accompagner mais aussi les encadreurs respectifs des enfants venant des différentes structures. Le comité urbain élu a été mis en place afin d’établir réunir les problèmes auxquels font face les enfants des sept communes de la ville de Lubumbashi pour ensuite mener des actions en vue de trouver des solutions aux problèmes des enfants. Cependant les problèmes rencontrés pourront toujours être ramené au niveau provincial et ainsi la chaîne pourra s’étendre.

Mais aujourd’hui l’installation du comité urbain est une réponse à l’appel de la mise en pratique du droit à la participation car à travers le comité urbain les enfants pourront comme il est écrit dans la convention relative au droit de l’enfant à l’article 12 : « Chaque enfant a le droit d’exprimer son opinion. Les adultes doivent tenir compte de cet avis. Avant de prendre une décision importante qui concerne l’enfant. Il faut lui demander son avis ».

C’est après avoir entendu les candidats que les électeurs ont pu voter et cela en fonction de ce qu’a dit le candidat. Les électeurs ont écrit les numéros du candidat choisi sur un bout de papier qui était ensuite donné aux membres du jury composé des jeunes encadreurs de notre ville. Le vote s’est passé en toute transparence.

Beaucoup se diront que l’élection du comité urbain est une activité comme toutes les autres, une activité de chaque année ce n’est pas vrai car tant que vivra l’enfant, la promotion de ses droits sera toujours quelque chose de neuf.

A ceci s’est ajouté la marche contre la pollution. La pollution atmosphérique est un problème qui aujourd’hui touche tout le monde enfants et parents. Lutter contre la pollution atmosphérique aujourd’hui est une affaire de tous et les enfants ont le droit de revendiquer la protection de la nature car cela permet de nous garder dans un environnement saint et favorise notre croissance ainsi que la jouissance de tous nos autres droits car l’homme ne vit qu’à l’intérieur de la nature et cette nature doit être très bonne et bien entretenue.

Voilà les derniers jours de 2019 à Lubumbashi ! Nous sommes encore plus heureux aujourd’hui depuis l’élection du comité et espérons qu’il fera de grandes choses mais surtout que la voix des enfants à l’oreille des vieux portera de bons fruits.

Article écrit par Jonathan, Enfant Reporter de Lubumbashi

The following two tabs change content below.

Enfants Reporters de Lubumbashi

Suite à leur initiation à l'écriture de blogs, les Enfants Reporters de Lubumbashi vous proposent leurs premiers articles.

After a blog writing workshop, the Young Reporters of Lubumbashi are pleased to share their first papers.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *