crossorigin="anonymous" integrity="sha256-00ZHVtB05zhS034zxRE/UJFzFiDsBCmRenTx1qgNAtU="
Eli Ditona, 14 ans, est enfant reporter à Matadi, province du Kongo Central.

Je m’appelle Eli Ditona, enfant reporter à Matadi, et j’ai 14 ans. Ce lundi 10 octobre 2022, le monde célèbre la journée mondiale de la santé mentale.

C’est l’occasion pour parler de l’importance de la santé mentale. Je voudrais parler d’un enfant qui souffre des problèmes de santé mentale. Souvent, je le croise à l’arrêt de bus lorsque je vais à l’école.

 

En fait, je ne connais même pas son nom. C’est vraiment dommage. En effet, en dehors du fait qu’il souffre mentalement, il est aussi sourd-muet. Une fois quand j’ai tenté de discuter avec cet enfant, il ne m’a pas répondu. J’ai compris qu’il ne parle pas.

 

Cet enfant passe presque inaperçu. Et les gens ne le remarquent même pas. Pourtant, il a un beau sourire. Cet enfant devrait avoir entre 10 et 12 ans. Malgré son handicap, il est toujours souriant.

Je suis triste quand je pense à comment il vit sans la rue. Visiblement, il ne vit plus avec sa famille. Mais, je ne sais pas pourquoi il se retrouve dans la rue. Mais, je me demande juste comment un parent peut laisser son enfant malade dans la rue ? C’est vraiment triste.

Un jour lors de mon passage, je mangeais une orange. Il a presque sauté sur moi avec les yeux sur mon orange. J’ai compris qu’il avait faim et en avait besoin. Lorsque je lui ai donné le fruit et il m’a souri.

 

Jusqu’à présent, je me pose des questions sur les causes de sa maladie. A-t-il été victime d’un traumatisme ou d’une dépression ? Les parents ont négligé sa prise en charge ?

Très souvent, nous négligeons souvent la santé mentale. Nous n’allons pas souvent voir les médecins pour les problèmes mentaux. On ne voit souvent les médecins que pour les maladies physiques.

Selon les experts de la santé mentale, notre mental a aussi besoin d’entretien.

En cas de traumatisme ou dépression, il est important de rencontrer un médecin pour des conseils et probablement pour une prescription d’un traitement.

Un médecin m’a également dit, qu’il faut éviter trop de stress. Il m’a aussi conseillé de pratiquer du sport, prendre aussi du temps pour se divertir. Il a aussi insisté sur l’importance du repos pour le bien-être mental. Ceux qui vont lire ce texte, merci de suivre ce conseil pour notre santé mentale.

Prenons soin de notre santé mentale.

Encadreur: Fallone Nkenge