La femme, artisan de l’humanité

Suite au mois de la femme, Julie consacre un poème à toutes les femmes du monde. Cette femme dont elle parle, c’est la référence de sa mère aujourd’hui et peut-être elle-même demain.

Par sa définition, la femme est un être humain de sexe ou genre féminin de l’âge adulte. Avant la puberté, elle porte le nom de fille.

Une femme est celle qui est à la fois à l’origine de société, son moyen et son but.

La femme le jardin de la vie car elle joue un rôle très important et elle détient la plus grande responsabilité.

La femme est celle qui dirige le monde car en un seul regard, sourire, mécontentement ou geste, elle peut bouleverser la société la mieux organisée.

Lorsqu’on parle de femme, on voit charme, caresse, ornement, fleur, douceur, consolation et toutes autres belles choses de la terre qui égalisent avec la force intérieure.

Elle est un rébus qu’aucun homme ne peut déchiffrer même en ayant recours à toutes les méthodes du monde.

La femme est un signe de vie sur la terre et est l’assurance de la survie de l’humanité.

Elle est une coquille dans laquelle le monde entre pour se réfugier afin de trouver la solution à chaque problème.

Elle est capable de contenir des coups de la vie et en même temps détient beaucoup de secrets.

Lorsqu’elle entre dans la vie de l’homme, elle se retrouve dans son gribouillis au point de transformer un désert en oasis.

Elle est à mesure de composer un tracé dans une forêt dense et impénétrable.

Tout cela juste pour vous faire voir que la femme est tout sauf un être inférieur et insignifiant.

Plus d’informations sur les droits des filles et des femmes en RDC :

The following two tabs change content below.

Julie

Julie, 16 ans, est Enfant Reporter de la ville de Mbuji-Mayi.

Derniers articles parJulie (voir tous)

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *