crossorigin="anonymous" integrity="sha256-00ZHVtB05zhS034zxRE/UJFzFiDsBCmRenTx1qgNAtU="
Donatien Muela est jeune reporter de la ville de Mbuji-Mayi.

Je suis Donatien Muela, jeune encadreur des enfants reporters de la ville de Mbuji-Mayi. Le samedi 12 novembre dernier, les enfants reporters de Mbuji-Mayi et les U-reporters sont descendus dans la commune de la Kanshi, une des communes de cette ville pour une activité.

Ils ont distribué des fournitures scolaires à une centaine d’élèves de l’école primaire Kamu. Il y avait des cahiers, des lattes, des stylos, des crayons, etc.

En fait, ce sont les enfants reporters et les U-reporters qui ont contribué à rassembler ces fournitures scolaires.

 

Cette activité était une réponse favorable pour les élèves de cette école. L’activité a donc répondu aux besoins de beaucoup d’élèves qui n’avaient pas encore des fournitures scolaires.

« Je vous remercie grandement pour cet acte de générosité que vous venez de poser avec vos propres moyens. Beaucoup d’élèves manquent des fournitures scolaires. Et cet acte va relever ce grand défi », a indiqué le directeur de l’école primaire Kamu.

 

Le directeur de l’école a aussi demandé aux enfants reporters de plaider la cause des élèves de son école qui étudient dans des conditions difficiles. Il voudrait que les autorités réhabilitent son école. C’est la mission qu’il a confié aux enfants reporters pour leurs prochains plaidoyers.

Ce responsable voudrait que son école soit dans les meilleures conditions pour accueillir les élèves de cette partie de la ville de Mbuji-Mayi. C’est la seule école dans ce coin et elle compte plus de 400 élèves.

 

En fait, l’instauration de la gratuité de l’enseignement primaire est un acte louable. Seulement, à elle seule, cette gratuité ne suffit pas. Il faudrait aussi songer aux conditions dans lesquelles les élèves étudient. En effet, vaut mieux avoir des têtes bien faites que des têtes pleines.

 

Donatien Muela