crossorigin="anonymous" integrity="sha256-00ZHVtB05zhS034zxRE/UJFzFiDsBCmRenTx1qgNAtU="
Lucrece, 15 ans, habite à Bunia et est Enfant Reporter depuis plusieurs années.

Je vous partage ma toute première expérience de sensibilisation sur le terrain. Mon nom est Lucrèce Behanzine, j’ai 13 ans. Je suis porte-parole des enfants reporters de Bunia. Je fais partie du dernier groupe d’enfants formés pour rejoindre l’équipe de enfants reporters de la ville de Bunia, en Ituri. Ensemble avec d’autres enfants reporters, nous avons participé à la sensibilisation sur la semaine mondiale de l’allaitement maternel.

 

 

Dans de nombreux ménages où nous sommes passés, les parents nous ont acceuillis chaleureusement. Ils étaient contents de nous écouter et de découvrir le contenu de notre communication. Et moi-même j’ai découvert plusieurs choses.

 

De nombreux parents ne connaissent pas l’importance de l’allaitement maternel exclusif durant les 6 premiers mois suivant la naissance du bébé. J’ai aussi découvert que d’autres parents n’accordent simplement pas vraiment d’importance à l’allaitement maternel exclusif.

 

En ma qualité de la porte-parole des enfants reporters de la ville de Bunia, j’invite tous les parents à la prise de conscience. Ils doivent quitter l’ignorance. Ils doivent aussi s’engager au respect de la recommandation de l’allaitement maternel exclusif durant les 6 premiers mois. Cela représente une véritable sécurité pour le nourrisson et sa croissance.

 

J’étais surprise que de nombreux parents soient sous-informés. Cette première sensibilisation sur le terrain a davantage accentué mon engagement dans la lutte pour les droits de l’enfant. Elle m’a encouragée à continuer la sensibilisation sur d’autres thèmes touchant l’enfant. C’est le début d’une très bonne expérience pour moi.

 

 

Encadreur David Ramazani