Protégeons les enfants vivant dans la rue contre le coronavirus

La pandémie de coronavirus ravage déjà un bon nombre des personnes sur plusieurs continents. Le confinement pour moi est une manière forte de me protéger et lutter contre cette maladie. Je reste à la maison et c’est le seul endroit où je peux me sentir en sécurité en cette terrible période.

Moi j’ai une maison pour me confiner, mais qu’en est-il des enfants qui vivent dans la rue ? Je suis très curieuse de savoir comment les enfants sans abri pourront se protéger du coronavirus…

Des enfants livrés à eux-mêmes

Je veux vous faire part d’une rencontre que j’ai faite dans le quartier Mabanga Sud dans la ville de Goma. Mumbere, Kevin et Prince sont trois enfants qui vivent dans la rue.

« C’est vraiment difficile pour nous de survivre en cette période de coronavirus parce que nous n’arrivons pas à gagner d’argent », explique Mumbere, 12 ans. « Même les personnes qui nous aidaient avec un peu de nourriture ne le font plus parce qu’ils ne travaillent plus ».

Pour survivre, certains d’entre eux transportent des poubelles espérant gagner quelques choses, d’autres lavent des véhicules et d’autres vagabondent ci et là sans même un masque de protection.

« Nous ne sommes pas fiers de mener cette vie, mais nous y avons été contraints parce que certains d’entre nous sont maltraités dans leurs maisons, d’autres ne supportent pas d’y rester et d’autres ont été rejetés », explique Kevin qui aimerait avoir une autre vie.

« Nous devons aussi être protégés, aidez-nous à surmonter cette période »

Unissons-nous pour tous les enfants

Pourtant, chaque enfant a le droit de vivre dignement. Conformément à l’article 20 de la CDE, tout enfant qui est privé de son milieu familial a droit à une protection et une aide spéciale de l’Etat. En tant qu’Enfant Reporter, je demande à l’État de mettre toutes les mesures possibles pour que ces enfants aient une protection très particulière et qu’ils puissent bénéficient de leurs droits comme tous les autres enfants.

Je suis vraiment reconnaissante à toute personne qui se donne pour le bien-être de ces enfants en difficulté, et je demande aussi à toute personne de bonne volonté de se joindre à cette cause pour aider les enfants les plus vulnérables.

The following two tabs change content below.

Lydie

Lydie, 17 ans, est une Enfant Reporter de la ville de Goma en province du Nord-Kivu.

Related Posts

No related posts found.

2 comments

  • Je une fondation qui se nome Adm nœud travallons sur ce genre de cas alors unicef laisse nous une chance de travailler auprès de vous pour vous aider sur tout ce notre seul préoccupation mais nous t’aidons déjà beaucoup on eberge beaucoup d’enfants de la rue .

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *