Attention aux grossesses précoces !

Lorsqu’au mois de mars 2020, le Chef de l’Etat a ordonné l’arrêt de toutes les activités, de nombreux enfants ont été exposés à de nouveaux dangers. Dans la ville de Beni, on constate que de plus en plus d’enfants sont victimes d’exploitation sexuelle et que les grossesses précoces sont devenues courantes.

Le témoignage de Rosly

Âgée de 16 ans, Rosly est tombée enceinte peu après la fermeture des écoles. « Mes parents m’ont dit que je ne vais plus retourner à l’école parce je vais devoir élever mon enfant », explique la jeune fille qui était 2ème année des humanités.

« Je n’ai plus l’espoir de continuer parce que mon enfant devra d’abord grandir »

Les filles qui sont maintenant enceintes n’auront plus la chance de retourner à l’école lors de la rentrée scolaire car elles devront veiller sur le nouveau-né. Rosly appelle toutes les filles à faire attention à elles et à rester prudentes.

L’école n’est pas seulement un lieu d’apprentissage mais aussi un lieu de protection pour les enfants.

The following two tabs change content below.

Premice

Premice, 18 ans, est Jeune Reporter de la ville de Beni à l'est de la RDC. Formée en 2018, elle aime encadrer les jeunes filles comme elle pour les encourager à se promouvoir elles-mêmes et changer les comportements.

Related Posts

No related posts found.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *