Surmonter les obstacles aux activités des Enfants Reporters

La plateforme des Enfants Reporters de RDC a été créée par le ministère du genre, de la famille et de l’enfant en collaboration avec l’UNICEF. C’est un cadre idéal qui permet aux enfants congolais de participer sur les questions les concernant, comme l’éducation, la santé ou la protection de l’enfant.

Nos activités

La participation des Enfants Reporters se fait à travers des visites de plaidoyer auprès des autorités articledeo2politiques et administratives ; des séances de sensibilisation avec les autres enfants ; des émissions radio-télévisées (comme La voix de l’Enfant à la RTNC) ; et aussi par la participation aux réunions de prise de décision concernant l’amélioration de la situation des enfants, dans leurs circonscriptions respectives.

Des succès

A titre d’exemple, j’ai participé avec les autres camarades à la revue conjointe du Plan Intérimaire de l’Education, qui s’est déroulée du 20 au 22 Août 2014 à Kinshasa. Lors de cette activité, nous, Enfants Reporters, avons été consistants dans nos interventions. Nous avons contribué par nos idées dans le sens de l’amélioration de l’accès, de la qualité et de la gouvernance dans le secteur de l’éducation en RDC.
Notre participation apporte une touche particulière, parce que les décideurs sont étonnés de voir des enfants dire leurs préoccupations sans gêne devant une assemblée de grande envergure. Cela pousse les décideurs à prendre des engagements en suivant les questions relevées par les enfants.

Les défis

Malgré cela nous rencontrons plusieurs contraintes dans l’application de ce droit à la participation, à savoir :

– Le manque de matériels électroniques pouvant servir pour la prise de vue (photo et vidéo), de son et pour le montage. Cela entrave la réalisation des reportages qui peuvent servir d’élément persuasif auprès des autorités lors de nos visites de plaidoyer.

– L’indisponibilité ou la disponibilité tardive des frais de transport pour assurer la mobilité des Enfants Reporters dans leurs provinces respectives, qui peut nous empêcher de mener des activités en dehors de notre commune et de faire des reportages ou du plaidoyer.

Solutions

En égard à ce qui précède, nous Enfants Reporters, demandons à tous les programmes désireux de faire participer les enfants à leurs activités de s’assurer que tous les enfants conviés soient dédommagés de leurs frais de transports et puissent rentrer à temps chez eux.

Nous Enfants Reporters demandons à l’UNICEF de doter les plus dynamiques d’entre nous, dans les différentes provinces du pays, du matériel (caméra, magnétophone, ordinateur avec programme de montage, appareil photo) nécessaire à leurs activités.

Nous demandons enfin aux différentes divisions et Enfants Reporters en possession de ce matériel
d’en faire bon usage après leur acquisition.

©
À propos de l’UNICEF
L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient. Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son action : www.unicef.org/french
Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire pour rester informé sur les actions de l’UNICEF RDC et ses partenaires en faveur des droits des enfants. Suivez-nous aussi sur Facebook et Twitter !

The following two tabs change content below.

Deo

Déo Deo a 17 ans, il est enfant reporter et finaliste au collège Kivuvu à Bandundu. Il a représenté les enfants de la RDC au Forum de l'espoir des enfants à Bujumbura en juin 2014. Il fut élu ambassadeur du Forum de l'espoir et a représenté les enfants de la Région des grands Lacs au sommet Spécial de la CIRGL sur l'emploi des jeunes. Pour lui, être enfant Reporter est une opportunité qui lui permet de plaider pour l'amélioration de la situation des enfants de sa communauté

Déo is 17 years old, he is a Young Reporter and a student in final year in KIVUVU High School in Bandundu. Deo has represented Congolese childre at the Forum of Hope in Bujumbura in 2014. He was elected as an Amabassador of Hope and represented children from the Great Lakes region at the Special ICGLR Summit on Youth Employment. For him, being a child reporter gives him an opportunity to advocate on improving the situation on children in his community.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *