Trois jours pour les droits des enfants

Chaque année la ville de Goma a l’habitude d’inscrire dans son agenda, le grand Festival Amani : le Festival pour la paix en RDC. Pour cette 7ème édition, j’ai participé comme sensibilisateur sur les droits des enfants. Dans ce rôle, j’ai recueilli divers avis de festivalier sur les droits des enfants et surtout leurs connaissances sur les instruments juridique notamment la Convention Relative aux droits des enfants et la loi portant protection des droits des enfants.

Pour le jeune Ibel âgé de 14 ans, ses droits étaient toujours bafoués dans sa famille : « moi avant je ne savais pas que j’avais beaucoup de droits et même mes parents ne le savent pas mais aujourd’hui je m’engage aussi à faire valoriser mes droits et en parler aux autres ».

Nous avons également reçu son Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Nord-Kivu, à qui nous avons parlé des droits. A son tour, il a exprimé sa satisfaction et promis d’accompagner les enfants et être le premier modèle pour faire respecter les droits des enfants.

Pour le chef de bureau de l’UNICEF à Goma, grande était sa satisfaction de notre travail pendant le Festival Amani : « aujourd’hui je suis très content de voir les enfants eux-mêmes sensibiliser sur leurs droits ; grâce à cette sensibilisation, nous espérons que les droits des enfants seront davantage respectés et nous l’UNICEF, nous promettons de continuer notre soutien aux enfants pour faire respecter ces droits »

Pendant ces trois jours de sensibilisation, beaucoup des parents se sont également engagés à être des modèles pour respecter les droits des enfants dans leurs communautés.

Nous remercions l’UNICEF et le Gouvernement congolais pour le soutien et accompagnement mais également par ce festival nous nous sommes rendu compte qu’il y a plus de gens qui sont encore ignorant des droits des enfants et de plus en plus d’enfants en sont victimes et en souffrent davantage. Ainsi nous recommandons au gouvernement congolais avec l’accompagnement de ses partenaires, à renforcer le droit à l’information et à faire respecter les droits des enfants tels que repris dans la Convention relative aux Droits de l’Enfant et la Loi portant sur la protection des droits de l’enfant en RDC.

Article écrit par Francis (Président du Comité des enfants de Goma) et Lydie (membre du Comité des enfants de Goma et Enfant Reporter)

The following two tabs change content below.

Enfants Reporters de Goma

Âgés de 9 à 18 ans, les Enfants Reporters sont des filles et des garçons de toutes les origines sociales qui œuvrant pour la protection, l’éducation, la santé et la participation des enfants en RDC. Initiés à la Convention internationale relative aux droits de l’enfant et aux techniques journalistiques de base, les Enfants Reporters prennent conscience de leurs droits et font entendre leurs voix par le biais des différents supports de communication.

Latest posts by Enfants Reporters de Goma (see all)

Related Posts

No related posts found.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *