Un article de blog est une arme puissante : Po na Bana

PARTICIPATION – Dans notre siècle, une chose est certaine: les réseaux sociaux, le blog, bref l’expression sur l’Internet devient un mode de partage, d’expression, de communication d’une grande valeur incontournable. Je vais vous expliquer dans cet article mon parcours du blogueur et vous dire ce que je pense du blog Po na Bana.

Po na Bana : la voix de l’enfant

Po na Bana est une plateforme donnant l’opportunité  aux enfants de la RDC de porter tout haut leurs voix, de dire ce qu’ils pensent de leur vie ou encore de la situation des enfants de leur communauté. C’est une véritable révolution en termes de participation des enfants aux questions qui les concernent dans notre pays. Au-delà de la participation des enfants, Po na Bana offre aussi la chance aux jeunes et adultes faisant de la promotion et protection des droits de l’enfant leur préoccupation majeure, de partager leur expérience. Je suis parmi ces jeunes.

La participation pour et par les enfants

Aujourd’hui, sans aucune crainte, je suis fier de dire : ” Devenir Enfant Reporter  était une belle option pour défendre les droits des enfants. Ecrire sur Po na Bana c’est une des meilleures choses que je ne puisse faire dans ma jeunesse “. Déjà en 2012, j’ai suis devenu membre au Club d’Ecoute pour Enfant de l’Ituri, une structure d’enfants spécialisée dans la mobilisation sociale et la sensibilisation sur les droits de l’Enfant. Très engagé dans la défense des droits de l’Enfant, j’ai assumé le poste de porte-parole avant de devenir coordinateur. J’ai beaucoup appris dans ce monde.

Informer et engager

Hier Enfant Reporter de l’Ituri, à ce jour Jeune Reporter de ma province! Cela ne m’écarte aucunement des objectifs : la défense des droits de l’Enfant. Rien ne sera comme avant. Je me sens tout autre, quelqu’un d’autre. Pour une simple raison : je contribue au changement vers un monde meilleur pour chaque enfant à travers mes articles de blog.

Indéniablement, les séances de sensibilisation et les jeux de plaidoyer auprès des décideurs locaux ont un impact positif sur les droits de l’Enfant. Néanmoins, l’arme la plus puissante qui peut parcourir des milliers de kilomètres, traverser des continents et océans existe. Ben! Ce n’est pas une arme atomique dont j’en fais ici allusion. Tout simplement, un article de blog.

Plusieurs centaines de personnes voir des milliers peuvent te lire, t’écouter, partager ton expérience et s’engager à tes côtés. Si pas dans l’immédiat, dans le futur. C’est la particularité d’un article de blog surtout s’il est partagé à grande échelle via les réseaux sociaux. Cela me donne l’envie d’écrire plus, toujours écrire un article.

Vers un monde #PourChaqueEnfant

Vouloir concrétiser les théories apprises en tant qu’Enfant Reporter et de faire connaître au monde la situation des enfants de l’Ituri est une des raisons qui m’a poussé à commencer à rédiger des articles. Au départ, ce n’est pas facile. Il faut des heures pour un article. C’est en forgeant qu’on devient forgeron, dit-on. A force d’écrire plusieurs articles, tout devient digeste. Autre chose d’intéressant : on peut ou ne pas être un blogueur influent. L’essentiel est d’apporter le message aux autorités, au monde dans l’espoir d’être écouté.

Rien ne sert de se sous-estimer. De cacher ses talents. Je sais que vous enfants et jeunes vous êtes passionnés par la rédaction. Montrez-vous. Parlez-nous de la vie au quotidien, des enfants de votre communauté. Allez-y ! Vous pouvez.

Je suis fier d’être un jeune utile à ma communauté grâce à mes articles de blog. Une des réponses, je suis actuellement journaliste dans une radio locale, je rêve grand!

Par des simples écrits, nous pouvons rendre le monde meilleur pour chaque enfant.

 Les articles de David sur Po na Bana

The following two tabs change content below.

David

David a rejoint le Club d'Ecoute pour Enfants en 2012. Deux ans après, il en est devenu le porte-parole puis en 2015, le coordonnateur. La même année, David est devenu Enfant Reporter. Il présente également diverses émissions sur les droits de l'Enfant. "Parler des droits de l'Enfant via les médias, c'est ma préférence". David étudie le droit à Bunia et rêve de travailler à la défense des droits des plus vulnérables.

David joined the Children's Listening Club in 2012. Two years later, David became the spokesperson and in 2015 the coordinator. That same year, David became a child reporter. Since 2014, David has hosted various programmes on child rights.  "I want to use the media to talk about child rights”. David studies law in Bunia and dreams of working to protect the rights of the most vulnerable. He says he will always work for children.

3 comments

Laisser un commentaire