Le Moustique tue !

Le Moustique tue !

(photo: En RDC, le taux de prévalence du paludisme a chuté de 41% à 30% en 15 ans. Cela reste pourtant l’une des trois premières causes de mortalité chez les enfants).

Mon nom est Miradi, enfant reporter de Kinshasa, j’ai 15 ans.

Je veux parler du paludisme car, cette maladie cause beaucoup de victimes parmi les enfants congolais, surtout ceux âgés de moins de 5 ans.

Moi et mes amis enfants reporters de Kinshasa, nous sommes descendus sur le terrain pour un reportage sur la question. Nous avons croisé plusieurs enfants, filles comme garçons et avons pu discuter avec eux.

Le constat est que plusieurs enfants souffrent de la malaria, soit parce qu’ils n’ont pas de moustiquaires imprégnées d’insecticide soit parce qu’ils ne les utilisent pas correctement.

En RDC, les moustiques se développent particulièrement à cause de la chaleur, de l’humidité mais aussi d’un mauvais assainissement qui favorise les eaux stagnantes que le moustique aime particulièrement. Le moustique qui transmet la malaria tue en Afrique, un enfant par minute (OMS).

Or l’article 24 de la Convention relative aux Droits de l’Enfant stipule que tout enfant a droit à un meilleur état de santé. Pour nous, cette responsabilité revient aux parents et au gouvernement ? C’est à eux de nous aider à lutter contre la malaria qui empêche l’enfant de se développer et d’avoir un bel avenir.

Nous demandons au gouvernement de distribuer des moustiquaires imprégnées d’insecticide à tout le monde et de sensibiliser plus les parents sur la salubrité dans les maisons et la bonne utilisation de la moustiquaire imprégnée d’insecticide.

Ainsi, nous pensons vaincre le paludisme, tuer le moustique à notre tour et garantir un avenir meilleur à l’enfant congolais.

Saviez-vous que le paludisme est particulièrement dangereux pour les enfants et les femmes enceintes ? Apprenez-en plus sur ce que fait l’UNICEF pour les en protéger :

La moustiquaire : le meilleur vaccin contre le paludisme

Ces héros qui combattent le paludisme et la mortalité maternelle

Photo: UNICEF RDC 2014 Benoît Almeras.

Infographics : UNICEF RDC 2015 Natalia Rodriguez.

The following two tabs change content below.

Miradi

Passionné de dessin, Miradi a 13 ans et étudie au Collège Saint Joseph à Kinshasa. Plus tard, il voudrait être archéologue ou chercheur scientifique. Pour lui, être enfant reporter “c’est avant tout défendre les droits des autres enfants”.

Passionate about drawing, Miradi, 13 years old, is studying at Saint Joseph High School in Kinshasa. In the future, he would like to be an archaeologist or research scientist. To him, being a child reporter ‘is above all defending the rights of other children’.

Derniers articles parMiradi (voir tous)

Laisser un commentaire