crossorigin="anonymous" integrity="sha256-00ZHVtB05zhS034zxRE/UJFzFiDsBCmRenTx1qgNAtU="
Josiane Mahamba est une Enfant Reporter de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Je suis Josiane Mahamba, enfant reporter de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu et élève au collège Alfajiri. En RDC, chaque 30 avril est consacré journée nationale de l’enseignement. Pour cette année, je souhaite une bonne fête a tous les enseignants de mon pays, mais surtout, je les remercie de la dure labeur qu’ils connaissent chaque jour à travers ce métier.

 

 

Ce petit mot est rédigé spécialement pour ces héros

L’enseignement n’est en aucun cas une métier facile dans mon pays. Malgré cela, les enseignants font de leur mieux pour transmettre la connaissance, même si on en fait peu cas. La plupart d’entre eux travaille avec passion, même si les conditions sont difficiles, juste pour nous permettre d’apprendre .

 

Les enseignants assurent l’avenir d’une nation

Les enseignants sont persévérants dans leur métier. Ils le pratiquent, même si cela leur coûte des sacrifices. Leur souci premier reste la réussite des élèves qu’ils forment, et la qualité des enseignements qu’ils dispensent. En fait, ce sont des véritables héros qui assurent l’avenir des élèves et de toute la nation.

 

 

Je suis satisfaite

Je voudrais sincèrement remercier les enseignants pour la qualité de l’enseignement que nous recevons, car vous le faites avec amour et courage. Parfois, nous ne nous en rendons pas compte, nous élèves. Et nous ne vous rendons pas la tâche facile. Mais sachez que nous vous aimons beaucoup. Vous savez comment nous supporter. Merci beaucoup pour cette tolérance envers nous.

 

J’aimerais que l’Etat honore les engagements pris envers les enseignants et que leur condition de travail soit améliorée.

 

Bonne journée de l’éducation.