Convention relative aux droits de l’Enfant : le droit à l’éducation (6/8)

Tous les habitants du monde ont des droits. Les enfants ont besoin d’une protection particulière et donc, de droits particuliers aussi. La Convention relative aux droits de l’Enfant reprend l’ensemble des droits mais également l’ensemble des obligations relatives aux enfants. 

Article 28 : Les enfants doivent aller à l’école

Les enfants ont le droit d’apprendre ce qui les intéresse, ce dont ils ont besoin dans leurs contacts avec les autres. C’est pourquoi tous les pays du monde ont des écoles. La Convention dit même qu’il est obligatoire d’aller à l’école. L’école primaire doit être gratuite. Tous les enfants doivent aller régulièrement à l’école pendant neuf ans. A la fin de la scolarité obligatoire, les enfants doivent pouvoir choisir d’apprendre un métier ou de continuer d’aller à l’école. Pour beaucoup d’enfants, c’est une période difficile. Il existe des services de consultation professionnelle pour aider les enfants et les parents.

Le professeur essaie de créer dans la classe une atmosphère favorable à l’apprentissage. Dans les classes où chacun est accepté, s’entraide, rit avec les autres, organise des fêtes et discute, les enfants apprennent mieux. En cas de punition, le professeur doit veiller à ne pas humilier les enfants, et surtout à ne pas mentalement ou physiquement blesser les enfants.

Article 29: Ce que les enfants doivent apprendre à l’école

A l’école, on ne doit pas seulement lire, écrire et calculer. Les enfants doivent aussi pouvoir découvrir leurs aptitudes personnelles et les développer. Les enfants devraient apprendre à se faire une opinion, à l’exprimer, et aussi à écouter et à accepter l’opinion des autres. Ils devraient apprendre à chercher ensemble des solutions aux questions sur lesquelles leurs avis diffèrent. Ils devraient apprendre à s’informer et à mettre en pratique leurs idées.

Il est important que tous les enfants puissent connaître les coutumes et les rites propres à leur pays, qu’ils se sentent à l’aise et fiers lorsqu’ils dansent, chantent et vivent selon leurs traditions. Les enfants doivent pouvoir connaître et parler leur langue maternelle.

Toutes les filles et tous les garçons ont les mêmes droits et les mêmes obligations. Les enfants étrangers ont donc eux aussi les mêmes droits que les enfants du pays.  Chaque enfant devrait apprendre à respecter l’autre. En apprenant que la paix est préférable à la guerre, que la protection de l’environnement est plus importante que sa destruction, les enfants apprennent à se sentir eux aussi responsables de leur terre. Apprendre, cela signifie aussi vivre en accord avec ce savoir. Parfois, il est difficile de trouver une solution commune et équitable, par exemple lorsque l’on se dispute avec quelqu’un. Mais quelle que soit la situation, il faut essayer.

TÉLÉCHARGER LA CONVENTION

Connaître les droits de l’enfant pour mieux les réaliser :

Illustrations réalisées par Fati Kabuika de l’association congolaise BD Kin Label

The following two tabs change content below.

Pona Bana

Pona Bana, qui signifie « pour les enfants » en lingala, est le blog des jeunes en République Démocratique du Congo. Lieu d’échange et d’information, Pona Bana est également un instrument pour encourager la participation des enfants.

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *