Rabbi Inonga, 16 ans, est enfant reporter à Mbandaka.

Bonjour. Je m’appelle Rabbi Inonga et j’ai 16 ans. J’étudie à l’institut Frère Iloo de Mbandaka et je suis en 8ème année. Aujourd’hui, je vais vous parler de l’histoire de Jean-Paul. C’est un enfant qui habite dans les environs de mon quartier et il a 15 ans.

Lorsque j’ai croisé Jean-Paul, il vendait  des chikwangues dans les rues de la ville de Mbandaka. Alors, je lui demande comment est-ce qu’il fait pour étudier ? Aussi, je suis curieux de savoir depuis quand est-ce qu’il fait ce commerce ?

 

Vendre ou aller à l’école?

Cet enfant avait un rêve. Il veut devenir journaliste. Mais, il ne peut pas le devenir parce que depuis qu’il a 6 ans, il vend ces chikwangues, communément appelé « touka ». Le commerce de cet enfant est d’un grand soutien à sa famille.

« Mes parents n’ont pas des moyens pour nous acheter à manger chaque jour. Nous avons aussi du mal à acheter des nouveaux vêtements. Et c’est depuis longtemps que je vais plus à l’école. Pour survivre, je dois aller vendre. Si non, on ne mange pas », raconte Jean-Paul.

Tôt le matin, cet enfant sort avec un bassin sur la tête rempli de sa marchandise qu’il doit écouler. Toute sa marchandise vaut parfois 22000 Fc, l’équivalent de 10$ Usd. Durant toute la journée, il fait le tour de la ville en commençant par son quartier Ikongowasa, Basoko, Mbandaka1, air-Congo et enfin il va au centre-ville. « Mon objectif quotidien est de vendre toute la marchandise que j’ai », ass