La participation pour tous dans la province du Haut-Uéle

La participation est l’un de droit de tout être humain. Nous, enfants, avons totalement droit à la participation en toutes circonstances pour bien exprimer sans peur nos opinions. Malheureusement dans certains territoires de la Province du Haut-Uélé, les enfants ne participent pas comme tous les autres enfants.

La participation dans la Province du Haut-Uélé existe aussi ?

Dans la nouvelle Province du Haut-Uélé précisément à Isiro, le problème de la participation n’est pas vraiment existant pour l’enfant comme dans d’autres provinces ou villes du pays. La Convention relative aux Droits des Enfants signifie que l’enfant a droit à la participation sans discrimination de race et nationalité. A l’occasion de la Journée Mondiale aux Droits des Enfants le 20 novembre de chaque année, Anastasie, Jeune Reporter du Haut-Uélé âgé de 19 ans, a parlé dans son discours au nom des enfants du Haut-Uélé en disant « mettons-nous ensemble pour réclamer nos différents droits pour un avenir meilleur auprès des autorités et parent ».

Le non-respect du droit à la participation mène des différentes conséquences dans la vie de l’enfant. La participation contribue seulement une minorité de la Province du Haut-Uélé, alors vu le nombre des enfants de la province et la population est un peu moyenne : négligé cela occasionne beaucoup des difficultés dans la ville.

« Quand nous enfants ne participe pas à des manifestations, nous manquons totalement l’occasion d’exprimer librement nos opinions. Nous ne pouvons supporter chaque fois de telles choses dans la nouvelle Province du Haut-Uélé ». Un acteur de la protection de l’enfant dans sa parole n’a pas manqué un mot exprimé pour les enfants du Haut-Uélé.

Madame la Ministre de l’EPST et du Genre, Famille et Enfant Françoise AZARO en disant « Avec la Convention relative aux Droits des Enfants dans notre cher pays, nous nous engageons de mettre en application tous ce qui contribue aux droits de l’enfant dans la Province du Haut-Uélé pour son émergence. »    

Participer pour assurer la vie de demain

Tous les enfants ont droit à la participation pour exprimer librement leurs idées, pourtant le non-respect de leurs droits est un obstacle à leur avenir.

Nous demandons au Gouvernement pour faire disparaître tout ce qui empêche les enfants de participer dans la société. Nous demandons aussi aux organisations de protection de l’enfant de travailler ensemble pour éviter ce problème dans la Province du Haut-Uélé. Conformément à la Convention relative aux droits de l’Enfants et la Loi portant protection de l’Enfant, tout enfant le droit à la participation sans discrimination.

The following two tabs change content below.

Enfants Reporters du Haut Uele

A la suite d’une formation de 4 jours à Isiro, la toute première génération d’Enfants Reporters du Haut Uélé vous présente leurs premières enquêtes.

After a 4 day training session in Isiro, the very first generation of Young Reporters present their first investigations.

Related Posts

No related posts found.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *