Les conséquences invisibles du coronavirus

A l’heure où un ennemi invisible nous guette, le coronavirus génère un nouveau mode de vie solitaire. Cette crise sanitaire est émaillée de tant d’abus auxquels les enfants font face. Voici l’histoire de Franck, un jeune orphelin de 12 ans.

« Je vivais au village et après la mort de ma mère, j’ai été récupéré par ma tante maternelle. C’était grâce à ma mère que notre famille survivait et mon père n’avait plus que rien comme gagne-pain », explique Franck. Lorsqu’il est arrivé chez sa tante à Mbuji-Mayi, Franck a été inscrit dans une école son quartier. « Pendant ce temps tout allait bien car je partais à l’école », se rappelle Franck.

Un malheur n’arrive jamais seul

Lorsque la pandémie de coronavirus a commencé à ravager le monde et que l’Etat d’urgence a été décrété sur toute l’étendue du pays, tout a changé.

« Depuis ce jour, tout le monde reste à la maison », explique Franck qui s’est rapidement senti isolé. Sa tante et son oncle étaient en voyage lorsque l’état d’urgence a été déclaré et est bloquée loin de la maison. Franck s’est retrouvé seul avec la co-épouse de sa tante et ses enfants. « Je suis seul dans mon coin et je suis renvoyé à tout bout de champ », poursuit Franck. « Je ne peux pas accéder à la radio et suivre l’enseignement à distance de l’émission Okapi-Ecole », conclut tristement Franck.

Aujourd’hui, Franck a été renvoyé de la maison. « J’ai été traité de petit domestique diabolique mais en réalité c’est parce que je suis un orphelin venu du village ».

Protéger les enfants

Je suis sûr que Franck n’est pas le seul dans cette situation. Beaucoup d’autres enfants sont victimes de maltraitance des adultes à travers la République Démocratique du Congo alors qu’ils sont confinés à la maison.

Pourtant, la Convention internationale de droits de l’Enfant stipule que les enfants doivent être protégés contre toutes formes de mauvais traitements perpétrés par ses parents ou par toute autre personne à qui il est confié.

Je demande aux responsables d’enfants dépourvus de leurs parents biologiques de bien prendre en charge les enfants qui vous sont confiés mais aussi et surtout de les rendre heureux car il n’y a point de plus grand cadeau à offrir à l’enfant que de lui montrer sa passion et son amour.

The following two tabs change content below.

Donatien

Donatien est un Enfant Reporter de Mbuji-Mayi au Kasaï-Oriental.

Related Posts

No related posts found.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *