crossorigin="anonymous" integrity="sha256-00ZHVtB05zhS034zxRE/UJFzFiDsBCmRenTx1qgNAtU="
Josiane Mahamba est une Enfant Reporter de Bukavu, dans la province du Sud-Kivu.

Chaque mois de mars, le club d’écologie de mon école organise une grande activité en faveur de la protection de l’environnement. Je m’appelle Josiane Mahamba et je suis enfant reporter dans la ville de Bukavu.

 

Je suis élève au Collège Alfajiri et membre du club écologie de mon école. En fait, le samedi 16 mars dernier, nous avons planté les arbres aux alentours de notre école.

J’étais fière de participer à cette initiative. Au total, nous avons planté 80 plantules qui deviendront de beaux arbres. Nous allons assurer le suivi quotidien des plantules jusqu’à avoir des vrais arbres.

Nous avons aussi planté ces arbres pour sensibiliser notre communauté sur l’importance de protéger l’environnement.

 

Bienfaits de l’arbre

En fait, les arbres nous offrent de nombreux bienfaits. Ils nous fournissent notamment de l’oxygène essentiel à notre respiration. Mais je suis triste de constater qu’il y a certaines personnes qui coupent les arbres sans penser à planter d’autres arbres. Certaines personnes ne se posent même pas la question sur les conséquences de leurs actes sur l’environnement, surtout lorsqu’on coupe les arbres pour fabriquer du charbon, par exemple.

Comment pouvons-nous espérer avoir du charbon à l’avenir si nous continuons à couper les arbres de Bukavu sans penser à en planter d’autres?

En plus de produire de l’oxygène, les arbres absorbent également des gaz toxiques comme le dioxyde de carbone. Ils nous fournissent également des matériaux pour nos vêtements et nos habitations. Les arbres sont donc essentiels à notre bien-être et il est primordial de les protéger.

La Journée s’est clôturée par une conférence à laquelle ont participé le maire de la Ville, le ministre de l’environnement, ainsi que certains parents d’élèves. Cette conférence avait pour objectif de discuter des moyens qui permettent de protéger notre environnement et notre terre. Les exposés ont tourné notamment autour du recyclage des déchets, le reboisement et l’utilisation des énergies renouvelables.

Cette journée m’a vraiment inspirée. J’imagine un avenir où chaque habitant de Bukavu s’engage à planter au moins un arbre. Ne serait-ce pas un moyen efficace de protéger notre environnement ? Une telle initiative peut faire de Bukavu, la ville verte de la République démocratique du Congo.

Nous sommes tous responsables et devons prendre soin de notre environnement pour les générations futures. Planter un arbre, c’est contribuer à un avenir plus vert et plus durable pour tous.