Pourquoi les filles du village se marient à 16 ans ?

En RDC, 43 % des femmes (25-49 ans) sont mariées avant l’âge de 18 ans. Emeraude, enfant reporter du sud de la RDC mène l’enquête sur ces mariages précoces. 

Dans mon pays la RDC et particulièrement dans ma province le Bandundu, j’ai fait le constat que beaucoup d’enfants n’étudient pas, surtout les filles. C’est pourquoi j’ai décidé d’effectuer un voyage à Bonkulu pour faire un reportage.

Après 3 heures de route à l’arrière d’un mototaxi avec mon ami Exaucé, nous sommes arrivés au village et sommes partis à la recherche du chef traditionnel. Une maman m’a indiqué où le trouver et nous sommes allés à sa rencontre.

Quand je lui ai posé des questions par rapport au mariage précoce chez lui, il m’a répondu que c’était la faute des filles elles-mêmes et que leur mère étaient leur complice de faire la débauche.

Voici ses mots : « c’est à cause de la têtutesse de certaines filles de 12 à 15 ans qui préfèrent jouer au clair de la lune. Elles ne veulent pas obéir aux ordres de leurs parents et quand elles se retrouvent grosses, vous incombez la faute à qui ? ».

J’ai alors décidé de partir à la rencontre des femmes pour avoir leur avis. Je suis allé poser la question à une maman, pourquoi les mères du village font marier leurs filles à l’âge de 16 ans ?

Elle m’a répondu que c’était parce que les papas ne veulent pas payer les frais scolaires de leur enfant, qu’ils préfèrent épouser deux ou trois femmes.

Enfin, j’ai voulu avoir l’avis d’une enfant elle-même. Je suis donc allé à la rencontre de Fanélie une jeune fille de 14 ans, pour lui demander : « pourquoi vous vous mariez avant l’âge ? ». La jeune fille m’a répondu:

« dans notre village, il n’y a que l’école primaire. Après ce cycle primaire, je reste à la maison et je travaille ».

Ma conclusion, c’est que pour moi, la cause du mariage précoce, ce n’est pas la débauche des filles, la complicité des mères, les décisions des pères, mais l’abandon scolaire et le manque d’information.

Je veux appeler les parents des villages de Bandundu et d’ailleurs à ne pas marier leurs enfants avant leurs 18 ans.

Les jeunes filles doivent pouvoir étudier ou travailler pour préparer leur avenir.

J’aimerai demander aux députés et aux ministres d’ouvrir des écoles secondaires au village pour donner la possibilité aux jeunes filles et garçons d’étudier jusqu’à leurs 18 ans.

En allant au bout de ses études, la jeune fille pourra devenir quelqu’un d’important, comme une avocate, ou même une députée ou une ministre.

Un(e) enfant qui étudie peut choisir son avenir.

Apprenez en plus sur le mariage précoce en #RDC:

Stop aux mariages précoces !

Enfants de la RDC, que pensez-vous du mariage précoce ?

The following two tabs change content below.

Emeraude

Emeraudea 15 ans, il est enfant reporter à Bandundu où il étudie en 2e année de secondaire. Il est devenu enfant reporter pour connaitre les droits et devoir des enfants et savoir comment les défendre. Plus tard, Emeraude veut devenir avocat car il sait bien se défendre quand il parle et aime intervenir face aux problèmes. Emeraude aime les chansons religieuses parce qu’elles l’impressionnent et lui donnent la sagesse, et Nana Mouskouri comme sa grand-mère.

Emeraudeis 15 years old. He is a young reporter from Bandundu, where he is studying in his second year of secondary school. He became a young reporter to learn about the rights of children and how to defend them. Later, Emeraude would like to become a lawyer so that he can defend his freedom of speech and intervene in problems. Emeraude likes religious songs because they give him wisdom, and also Nana Mouskouri, like his Grandmother.

Derniers articles parEmeraude (voir tous)

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

2 comments

  • Bonsoir Eumerode
    merci pour ton travail juste te demandé si nous pouvons nous revoir et reflechir ensemble car dans le cadre du programme Femme et Homme progressons ensemble nous ONG CANACU a Bandundu travaillons aussi a Bonkulu sur le VBG
    Merci

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *