Quelle place pour les enfants dans l’espace médiatique ?

L’enfant a le droit de s’exprimer pour promouvoir ses droits. Nous demandons aux médias d’accorder un espace aux enfants afin qu’ils puissent s’exprimer, plaider pour leurs droits et faire entendre leurs opinions.Dans notre pays la République Démocratique du Congo (RDC), la majorité des enfants n’ont pas accès aux médias pour exprimer leurs pensées et plaider auprès des autorités. Dans la ville de Mbandaka, au nord-ouest du pays, 14 stations radios diffusent au quotidien mais une seule collabore avec les enfants. Pourtant, l’article 13 de la Convention relative aux droits de l’Enfant déclare que l’enfant a le droit de s’exprimer librement. Les chefs de programmes devraient encourager les enfants à venir s’exprimer à la radio. Au lieu de cela, ils ne s’intéressent pas aux enfants et n’ont pas l’esprit de les faire participer aux émissions.

Certains enfants n’ont pas la liberté de s’exprimer à la radio, comme les enfants pygmées et bantous qui vivent sous la contrainte de leur éducation : ils doivent s’occuper en priorité des travaux domestiques. Chaque enfant doit pouvoir chercher, recevoir et de répandre leurs idées. Les responsables des médias ont l’obligation morale de former la jeunesse à s’exprimer librement et les parents doivent accepter de les laisser participer.

La seule radio de Mbandaka qui travaille avec les enfants c’est la Radio Communautaire Mwana, où près de la moitié des émissions sont animées par des enfants. Santé, éducation, sécurité, cohabitation sont des thèmes abordés lors de ces émissions. Au quotidien, 45 enfants de toutes les catégories sociales sont impliqués à Radio Mwana et près de 80.000 auditeurs suivent les programmes.

L’enfant a le droit de s’exprimer pour promouvoir ses droits. Nous demandons aux médias d’accorder un espace aux enfants afin qu’ils puissent s’exprimer, plaider pour leurs droits et faire entendre leurs opinions. Les enfants doivent aussi prendre conscience du rôle qu’ils jouent : ce n’est pas parce qu’ils feront entendre leur voix à la radio qu’ils seront payés. L’animation d’émissions a pour but de conscientiser la population sur les droits de l’enfant et non de tirer des profits personnels.

Le futur se prépare dès à présent !

Plus d’informations sur l’espace médiatique en RDC

The following two tabs change content below.

Titus

Titus, 17 ans, est un Enfant Reporter de la ville de Mbandaka. Depuis 2016, il est porte-parole à la Radio Mwana.

Derniers articles parTitus (voir tous)

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *