crossorigin="anonymous" integrity="sha256-00ZHVtB05zhS034zxRE/UJFzFiDsBCmRenTx1qgNAtU="
Merveilles Loola, 23 ans, est une ancienne Enfant Reporter devenue encadreuse à Kananga dans la province du Kasaï-Central. Elle est fondatrice de l’ONG Amour Plus et lead du club U-Report Filles.

Je suis Merveilles Loola, et j’ai rencontré la Directrice Exécutive de l’UNICEF à New York avec mon collègue Anselme Bukuze. Nous étions sur place pour participer au Forum des Jeunes de l’ECOSOC, et nous en avons profité pour discuter avec Catherine Russell.

 

L’engagement des jeunes est l’une des priorités de l’UNICEF

Catherine Russell n’était malheureusement pas présente au Forum des Jeunes, mais a directement rappelé qu’il est important que les jeunes soient placés au centre de l’action pour trouver des solutions innovantes et durables. Elle nous a félicité et encouragé pour notre engagement en faveur de la jeunesse congolaise.

« Les jeunes font face à beaucoup des défis et l’UNICEF ne peut pas tous les résoudre. Nous comptons sur l’engagement des jeunes comme acteurs de changement et nous sommes conscients de votre détermination à changer les choses », a dit la Directrice Exécutive de l’UNICEF lors de notre rencontre.

 

Les jeunes congolais face à la violence et aux abus

Nous avons profité d’être au siège de l’UNICEF pour rappeler que les jeunes congolais sont victimes de multiples formes de violences. Ils sont laissés pour compte et peuvent donc constituer une menace pour eux-mêmes, et pour la communauté. Les jeunes filles seront facilement victimes d’abus sexuels par exemple, et les garçons peuvent être plus facilement manipulés par les groupes armés.

Nous avons plaidé auprès de Catherine Russell pour un meilleur encadrement des jeunes au sein des sites pour personnes déplacées à l’est de la RDC. Il faut appuyer les jeunes déplacés pour renforcer leur résilience afin qu’ils deviennent des acteurs de changement dans les camps.

Nous avons aussi relevé la question du mariage d’enfants qui représente un grand défi en RDC. Il est nécessaire de renforcer l’action à tous les niveaux pour réduire le taux de mariage d’enfants et pour répondre efficacement aux besoins des filles qui en sont victimes. Nous avons demandé à Catherine Russell que la RDC soit bénéficiaire du Programme mondial UNFPA-UNICEF visant à mettre fin au mariage d’enfants.

 

Plus qu’une rencontre, c’était une session d’inspiration

Je pense que Catherine Russell est un modèle d’inspiration pour les jeunes partout dans le monde, car occuper le poste de Directrice Exécutive de l’UNICEF ce n’est pas rien ! Nous lui avons demandé un conseil pour tous les jeunes qui aspirent à des grands postes de responsabilité, comme le sien…

 « Ayez une vision claire de votre vie et de ce que vous voulez, poursuivez vos rêves en travaillant sans relâche et vous y arriverez », nous a répondu Catherine Russell avec un énorme sourire aux lèvres.

Je me joins à la voix de la Directrice Exécutive pour inviter les jeunes congolais à ne pas abandonner leurs rêves et leurs aspirations, peu importe les défis et les obstacles auxquels ils font face.