Survivre à Ebola et à la société

La maladie à virus Ebola a méchamment frappé l’est de la République Démocratique du Congo (RDC). Dans les territoires de Beni et Butembo, on a observé de nombreuses pertes de vies humaines, et particulièrement des enfants et des femmes. Les enfants ont été plus que jamais touchés par cette épidémie.

Plus fort qu’Ebola

A l’âge de 13 ans, Emmanuel est l’un des survivants de la maladie. « J’ai présenté les signes de la maladie au mois de décembre 2019 et ma mère m’avait caché dans la maison pour que les relais communautaires ne se rendent pas compte qu’il y avait un malade chez nous », explique le jeune garçon. Au début, la mère d’Emmanuel a décidé d’acheter des médicaments à la pharmacie pour soigner son enfant mais en vain.

« Je me suis senti très mal et j’ai décidé d’aller moi-même à l’hôpital », continue le garçon qui a profité d’une absence de sa mère pour se rendre au centre de santé le plus proche. Une fois arrivé sur place, il a immédiatement été transféré au centre de traitement Ebola. « J’ai été soigné jusqu’à ce que je sois complètement guéri », raconte Emmanuel. Arrivé dans son quartier, la majorité de ses amis et voisins avaient peur de lui. « Même dans notre famille à la maison, certains ont eu peur de moi », avoue le garçon.

Des survivants face au poids de la société

Les enfants survivants de la maladie à virus Ebola font face à la stigmatisation dans leur communauté. De nombreuses personnes continuent à les pointer du doigt et refusent de s’approcher d’eux. « J’ai vécu la vraie stigmatisation surtout le premier mois », explique Emmanuel. Aujourd’hui encore, le jeune garçon fait face à des réticences. « Il y a quelques amis qui ne jouent plus avec moi, parce qu’interdits par leurs parents », a ajouté Emmanuel.

Stigmatiser les survivants de la maladie à virus Ebola les expose aux traumatismes, à la solitude ou, plus grave encore, au suicide. Nous, Enfants Reporters, demandons à l’Etat d’intensifier les sensibilisations communautaires pour que ces guéris soient considérés comme toute autre personne.

The following two tabs change content below.

Volonté

Volonté est un Enfant Reporter de la ville de Beni à l'est de la République Démocratique du Congo.

Latest posts by Volonté (see all)

Related Posts

No related posts found.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *