Attention car le coronavirus tue sans pitié

En décembre 2019, nous avons appris l’existence d’une épidémie en Chine mais qui s’est finalement propagée partout sur la planète. La République Démocratique du Congo (RDC) n’a pas été épargnée par cette épidémie qui est devenue une pandémie.

En tant qu’Enfant Reporter de la ville de Bukavu, j’ai pris conscience du danger que présente cette maladie. Je me suis décidé de prendre de temps pour sensibiliser quelques ménages de mon quartier pour leur faire connaître les dangers. J’ai parlé aux responsables des familles mais aussi aux enfants pour leur expliquer que c’est une maladie contagieuse aux conséquences désastreuses. Je leur ai également rappelé les recommandations hygiéniques telles que se laver les mains à tout moment avec du savon ou la cendre, le port du cache nez, la distanciation sociale d’au moins un mètre, etc.

L’information est la clé

Au cours de cette activité, je me suis malheureusement rendu compte que plusieurs personnes étaient sceptiques vis-à-vis de l’existence de cette terrible pandémie. Cette réalité est un danger pour la santé et le bien-être des enfants !

La Convention relative aux droits de l’Enfant stipule que chaque enfant a le droit de jouir du meilleur état de santé possible. C’est pourquoi je demande aux autorités de s’assurer que la population soit correctement informée pendant cette période. Les parents doivent s’assurer que leurs enfants respectent les gestes barrières édictés par les autorités ainsi que l’Organisation Mondiale de la Santé.

Respecter les mesures barrières, c’est se protéger et ainsi protéger les autres !

The following two tabs change content below.

Baudry

Baudry, 15 ans, est élève en Humanité Pédagogique à Bukavu. Passionné par la défense des droits des enfants, il est devenu Enfant Reporter.

Latest posts by Baudry (see all)

Related Posts

No related posts found.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *