Martine, 16 ans, est une Enfant Reporter de la ville de Beni à l’est de la RDC.

L'exploitation économique des enfants est devenue flagrant depuis la fermeture des écoles en RDC à cause de la pandémie de coronavirus.Les enfants en République Démocratique du Congo font actuellement face à un grand et sérieux problème : l’exploitation économique. Ce problème est devenu flagrant depuis la fermeture des écoles à cause du coronavirus. La fermeture des écoles est parmi les mesures prises par le Président de la République pour couper la chaîne de contamination du coronavirus dans le pays.

Quelle est la conséquence de la fermeture des écoles en RDC ?

Cela fait maintenant plus de 6 mois que Julien et Oscar, 12 ans et 7 ans, passent leurs journées à circuler dans la ville à la recherche de petits travaux. Souvent, ils vendent des marchandises pour les commerçants au Grand Marché. « Avant que les écoles soient fermées, moi et mon petit frère étudions », raconte Julien. « Un vendredi nos amis nous ont dit qu’il n’y aura pas cours suite à une nouvelle maladie dans le pays », poursuit Julien. Il pensait que la fermeture serait pour quelques semaines seulement. Au début, Julien et Oscar restaient des journées entières à la maison mais un jour des amis leur ont montré comment gagner de l’argent. Ils ont été présentés à une commerçante qui leur a donné des légumes à vendre dans la ville.

« A notre retour elle nous a donné 1.000 francs », se rappelle Julien. Depuis ce jour, les deux frères vendent tout : de la nourriture, des chaussures, des vêtements, etc. Julien avoue être sous la merci des commerçants du Grand Marché.

« Nous voulons reprendre le chemin de l’école », conclut Julien.

L’exploitation économique est un abus à l’égard des enfants et présente des risques pour les enfants à chaque fois qu’ils descendent dans les rues. Nous demandons à l’Etat congolais de prendre une mesure afin de protéger les enfants tel que stipule l’article 32 de la Convention Relative aux droits des enfants et mettre fin à cet abus.