Guy Muzongo, enfant reporter de la ville province de Kinshasa.

Les menstruations sont un phénomène naturel qui arrivent dans la vie de toute jeune fille en âge de puberté. Durant cette période, l’adolescente qui étudie doit être mise dans des conditions confortables à l’école afin de profiter, comme les garçons, des cours dispensés.

Je suis Guy Muzongo, enfant reporter de la ville province de Kinshasa. Je suis descendu dans deux écoles de la commune de Makala, dont le collège Sainte Christine et l’institut Tuvumama. J’ai échangé avec les élèves et les responsables de ces écoles pour savoir si des kits sont prévus dans ces établissements pour l’hygiène menstruelle.

Comment font les filles à l’école pendant la periode des règles ?

Les élèves du collège Sainte Christine témoignent qu’elles utilisent des bandes hygiéniques et des sceaux mis à leur disposition au cas où les menstrues survenaient brusquement à l’école. Elles partent voir la directrice des études qui les oriente et leur donne des serviettes adaptées à leurs âges et à leurs organismes pour se nettoyer et se protéger afin de ne pas rater les cours.

Celles qui ont des écoulements abondants reçoivent des bandes hygiéniques avec une grande capacité d’absorption et les moins abondantes en reçoivent de moins absorbantes. A la base, l’école demande aux parents de donner des kits hygiéniques qui sont gardés par la directrice.

La difficulté que le collège Sainte Christine rencontre est le fait que certains parents ne donnent pas toujours des bandes hygiéniques que l’école demande. De ce fait, à un certain moment au cours de l’année, les bandes hygiéniques manquent parfois.

 

Certaines écoles reçoivent des dons

Les élèves de l’institut Tuvumama confient par contre que des des organismes internationaux avaient donné à l’école un don des kits pour l’hygiène menstruelle les années passées. Il n’en reste que très peu. En plus, les kits ne sont pas facilement accessible à tout le monde.

« Je n’ai jamais vu des bandes hygiéniques dans mon école depuis que j’étudie », a affirmé Agnès, âgée de 16 ans, élevé de 8ème à l’institut Tuvumama. Heureusement pour elle, ses menstrues arrivent très souvent quand elle est à la maison et elle peut se changer.

L’hygiène menstruelle devrait être une nécessité dans toutes les écoles. Les jeunes adolescentes doivent être à l’aise pendant leurs menstrues afin qu’elles ne ratent pas les cours. Avec les menstrues ou pas, les filles doivent bénéficier de l’éducation au même titre que les garçons.