L’assainissement : une des mesures pour lutter contre le coronavirus

Alors que le monde entier fait au coronavirus, nous devons éviter la propagation de cette maladie en observant scrupuleusement les recommandations sanitaires édictées par nos autorités et par l’OMS.

A Bukavu, ville de la province du Sud-Kivu, j’ai constaté que les déchets sont mal gérés et jetés partout dans les rues. Notre milieu n’est pas propre, cela nous expose directement à de nombreuses maladies. Plusieurs endroits de notre ville sont remplis de déchets et un bon nombre d’enfants passent leurs journées dans ces déchèteries à ciel ouvert. Plus grave encore, les enfants de la ville n’ont pas accès à l’eau potable qui est pourtant nécessaire pour se laver régulièrement les mains.

Nos autorités ne voient-elles pas les risques et les conséquences sur la santé des enfants ?

En tant qu’Enfant Reporter, j’appelle la communauté de Bukavu à gérer consciencieusement les déchets pour garder notre milieu sain. Je demande aux autorités de prendre en charge ces enfants qui traînent dans les déchèteries, surtout pendant cette période de coronavirus. Je demande aussi à toute personne qui a pris le temps de me lire de faire preuve d’éco-citoyenneté.

Chaque enfant a le droit de vivre dans un environnement sain !

The following two tabs change content below.

Bahati

Bahati, élève en cinquième année d’humanité pédagogique, est Jeune Reporter de la ville de Bukavu au Sud-Kivu.

Related Posts

No related posts found.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *