L’eau n’est pas toujours synonyme de vie

Photo: UNICEF RDC Vockel

On entend souvent dire que « l’eau, c’est la vie ». En effet, lorsqu’on étudie l’organisme humain, on constate qu’il est composé à environ 70% d’eau. On peut tout naturellement dire que sans eau, la vie ne serait pas possible pour l’être humain. Le lien est évident entre le droit à la vie et le droit à l’eau : l’Homme a le droit de vivre et a donc, en toute logique, droit à l’eau. Puisque l’Homme a le droit de vivre, et qu’il a besoin d’eau pour vivre, la question de l’eau doit être traitée en priorité et avec le plus grand sérieux… La survie de l’espèce humaine en dépend !

Pour que l’eau puisse être source de vie, il faut qu’elle soit disponible pour la consommation. L’eau est abondante mais seulement 3% de l’eau est exploitable. De plus, cette eau est inégalement répartie sur la planète comme on peut le voir dans les grandes surfaces désertiques en Afrique. Cette répartition inégale peut conduire à des conflits.

L’eau non potable est une menace

De nos jours, la course effrénée vers la croissance économique se fait souvent aux dépens de la protection de l’environnement. Les ressources hydriques ne sont pas épargnées, elles sont contaminées par les déchets humains, animaux et chimiques. Par ignorance ou par manque de choix, de nombreuses populations consomment une eau non potable, causant de nombreuses maladies et pouvant même conduire à la mort. En République Démocratique du Congo (RDC), les maladies hydriques telles que le choléra, la fièvre typhoïde et la diarrhée emportent beaucoup d’enfants. Dans le pays, 1 enfant sur 5 meurt avant d’avoir atteint l’âge de 5 ans.

Comment faire pour que l’eau ne soit pas une menace ?

Au plus la population mondiale augmente, au plus les risques liés à l’eau augmentent. Pourtant, l’eau est un droit pour chaque personne sur la Terre, où qu’elle se trouve et quel que soit son niveau de vie. Il faut réussir à gérer rationnellement l’eau pour éviter les conflits entre communautés mais également pour garantir aux populations une eau potable. L’assainissement des milieux de vie est également indispensable. Il faut absolument évacuer les déchets dans des endroits appropriés, nettoyer les égouts et veiller à sensibiliser l’ensemble des membres de la communauté.

Comment peut-on croire que dans un environnement non assaini il est possible de trouver de l’eau potable ? L’eau potable est un droit pour chaque personne mais il est aussi de notre devoir à tous de s’engager en sa faveur. Nous devons respecter et entretenir cette ressource indispensable à notre survie !

Lire aussi :

The following two tabs change content below.

Hervé

Hervé est un ancien Enfant Reporter de Kinshasa qui accompagne aujourd'hui la nouvelle génération. « Il est indispensable de partager les expériences positives et négatives pour accélérer la promotion des droits de l’enfant ».

Derniers articles parHervé (voir tous)

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *