Les enfants de Bunia face à l’insécurité dans la province de l’Ituri

A Bunia, chef-lieu de la province de l’Ituri, la journée du 16 juin a été célébrée comme partout en Afrique en souvenir des nombreux enfants qui ont perdus la vie à Soweto en 1991. Les Enfants Reporters, le Club d’Ecoute pour enfants et le Parlement d’enfant étaient réunis pour fêter la Journée de l’Enfant Africain.

Malheureusement, la situation sécuritaire au niveau de notre province ne nous a pas permis de bien fêter cette journée comme il faut. A l’occasion de cette journée, nous avons visité House of Grace (HOG), qui est un centre d’encadrement d’enfants abandonnés ou vulnérables. Dans ce centre, nous avons rencontré 53 enfants et nous avons partagé avec eux quelques sujets intéressants sur leurs droits et sur les pratiques de mesures d’hygiène sur la COVID-19.

Aujourd’hui, nous faisons face à des terribles apparitions de groupes armés qui menacent la vie et assombrissent l’avenir de des enfants de la province de l’Ituri. La situation sanitaire et sécuritaire dans le territoire de Djugu affecte négativement sur la vie de beaucoup d’enfants.

On dit que la vie humaine est sacrée et que les enfants d’aujourd’hui sont l’espoir de demain. Nous lançons un message de paix à toute la population iturienne pour une cohabitation pacifique et un message à toutes les autorités pour restaurer la paix partout dans la province.

Article écrit par Bicris, secrétaire des Enfants Reporters de l’Ituri

The following two tabs change content below.

Enfants Reporters Ituri

Suite à leur initiation à l'écriture de blogs, les Enfants Reporters de Bunia vous proposent leurs premiers articles.

After a blog writing workshop, the Young Reporters of Bunia are pleased to share their first papers.

Related Posts

No related posts found.

2 comments

  • Vraiment nous compatissons avec tous les enfants victimes de conflit armé de l’ituri.
    Ensemble nous pouvons.
    Prenons notre destin en main, personne viendra de l’extérieur pour nous imposer la paix.

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *