Bujumbura par Bus – Une Longue Marche vers la Paix!

La région des Grands Lacs a été le théâtre de guerres récurrentes. Il est important de montrer ce long chemin vers la paix à travers le film « A Long Walk to Peace » grâce au travail remarquable des enfants reporters de la République démocratique du Congo (RDC). Profitant de la tenue du Forum de l’espoir, les enfants reporters de la RDC ont montré, non seulement les problèmes des enfants de la région, mais ont aussi proposé des pistes de solutions telles que : la prise en charge de tous les enfants en général et des enfants réfugiés en particulier parce qu’en temps de guerre, aucun droit de l’enfant n’est promu ; le renforcement des lois qui sanctionnent le non-respect des droits de l’enfant, …

Il était donc important de faire un film sur le forum de l’espoir parce que ce dernier avait pour objectif de regrouper les adolescents de la région des grands lacs et de leur montrer que nous pouvons, ensemble, aboutir à la consolidation de la paix ; et aussi, pour que les enfants soient unis et pour bien préparer l’avenir de la région, comme le dit un proverbe africain : « si tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens ». Dans le film, nous invitons à regarder d’où nous venons pour qu’ensemble nous puissions bâtir une région des Grands Lacs digne des enfants.

Ce film montre l’essentiel du forum de l’espoir. Pendant trois jours, les enfants de différents pays réunis en un seul forum, ont présenté les danses qui expliquent les différentes valeurs culturelles et, ensemble, nous avons dansé. Notre unité en tant qu’enfants prépare déjà l’unité de la région des Grands Lacs. Je suis confiante que le film « A Long Walk to peace » va gagner un prix au festival du film My Hero de Los Angeles. Il reprend plusieurs images qui partent d’une province de la RDC (le Nord Kivu) vers le niveau régional (à Bujumbura). Il montre les échanges des enfants sur les conséquences de la guerre (la malnutrition, l’enrôlement des enfants dans les groupes armés, le manque de scolarisation, …) mais aussi les propositions pour restaurer la paix et la confiance. Nous avons appris que par le dialogue, nous enfants, nous pouvons être de bons leaders pour cette région qui nous est chère.

J’ai été très contente de participer au forum de l’espoir et d’intervenir dans ce film. J’ai fait la connaissance de mes compatriotes venus d’autres provinces et des enfants venus de différents pays de la région et c’était un réel plaisir. J’ai beaucoup appris des autres et j’ai aussi apporté ma contribution pour la restauration de la paix dans la région. Nous étions réunis pour demander aux dirigeants de nos pays respectifs à s’investir dans la consolidation la paix dans la région Grands Lacs. Je sais que nous y arriverons par l’appréciation de l’unité dans la diversité.

 

The following two tabs change content below.

Laetitia

Laetitia a 14 ans et elle est enfant reporter de la ville de Goma ainsi que présidente de la commission Education Jeux Culture et Loisirs du Parlement d'enfants. Défendre les droits de ses semblables est l'une de ses plus grandes passions. Plus tard, Laetitia aimerait devenir une grande journaliste sans s'écarter du domaine de la défense des droits des enfants pour changer le monde. Son credo: « L'enfance congolaise est une arme de construction massive »

Laetitia is 14 and a young reporter from Goma, as well as Chair of the Committee for Education, Games, Culture and Entertainment in the Children's Parliament. Defending the rights of her peers is one of her greatest passions. When she is older, Laetitia would like to become a great journalist, maintaining her dedication to the defense of children's rights to change the world. Her credo: "Congolese children are a weapon of mass construction."

Related Posts

No related posts found.

One comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *