« HAPPY » – Tuna Furahi de Goma

Au Nord-Kivu, à l’Est de la République Démocratique du Congo, nous avons vécu depuis une dizaine d’années une situation de guerres sans fin ayant plusieurs conséquences sur le développement et l’épanouissement des jeunes. Pour célébrer l’espoir de revivre en paix nous avons décidé de chanter en anglais et en swahili combien nous étions « happy« .

Tout notre travail est inspiré de la chanson « Happy » de l’artiste américain Pharrell Williams. Vous l’avez sûrement déjà écoutée ou vue car elle fait sensation sur internet et dans tous les canaux de communication. La tendance consiste à faire le clip sous forme de playback, « Happy » au travail et dans la vie. Plusieurs villes du monde l’ont déjà fait.

Voici notre clip dans sa version anglaise: 

#HappyFromGoma

Notre travail s’est inscrit dans le cadre de la campagne: #HappyFromGoma. Nous avons gagné le pari de la mobilisation! Découvrez toutes les photos que nous avons reçues de partout dans le monde.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous avons pu avoir des danseurs, des musiciens des bureaucrates, des Chikudeurs (conducteurs de Chikudu[1]), des étudiants, des volcanologues, des expatriés, des vendeuses,  et la liste est longue.

Le plus surprenant et réjouissant, c’est que nous avons eu notre « Pharrell Williams » dans la foule de jeunes sélectionnés. En effet, le jeune danseur « breakdancer »,  du nom de Guellord et l’artiste américain se ressemblent comme deux gouttes d’eau et depuis le début du tournage, tout le monde l’appelle Pharrell.

Découvrez aussi la version swahili:

« Happy-Na Furahi from Goma » veut dire « Je suis heureux depuis Goma ». A travers cette dernière, les enfants chantent leur joie de vivre en paix, d’aller à l’école, d’avoir des soins de santé, d’avoir le droit à l’expression et la participation.

L’idée est de rendre hommage à notre ville de Goma en mettant en évidence ses valeurs et célébrer le retour de la paix dans notre ville.

Travaillant dans l’humanitaire et vu la mobilisation de #HappyFromGoma en ligne, j’ai aussi embarqué l’Unicef et l’Organisation des Droits Humains (ODH) dans la danse, et nous avons intégré l’idée de promotion de la paix et des droits de l’enfant.

Demeurons Heureux !!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

[1] Un Chikudu est une sorte de vélo en bois sans pédales qu’on pousse. Un chiduku peut transperter 800 kg.

The following two tabs change content below.

Kelvin Batumike

Ancien Enfant Reporter et passionné par la défense des droits des enfants,Kelvin Batumike s'est donné pour mission de promouvoir les talents des jeunes afin de leur permettre de prendre leurs responsabilités pour le développement du pays.

Former Child Reporter and avocating for children’s rights since a very young age , Kelvin Batumike has taken it upon himself to promote young people and their talents so as to enable them to assume their responsibilities for the development of the DR Congo.

Histoires connexes

Pas d'histoires connectées trouvés.

2 comments

  • bonjour

    un IMMENSE bravo pour ces belles initiatives et magnifique travail réalisé !
    ça me rappelle combien je suis en mal du pays 🙂
    du coup, est-il possible d’avoir un enregistrement audio (mp3 ou autre), téléchargeable quelque part du morceau créé ?!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *