Emmanuel Jidisa, 17 ans, est Jeune Ambassadeur pour le climat. Formé par l'UNICEF en tant qu'Enfant Reporter, Emmanuel s'est rapidement intéressé aux questions climatiques et environnementales.

En tant que Jeune Ambassadeur de l’UNICEF en RDC pour le climat, j’ai été invité à participer à l’Assemblée des Jeunes Africains sur le Climat organisée à Nairobi du 1er au 3 septembre. Plusieurs centaines des jeunes venus des quatre coins de l’Afrique étaient réunis pour cette occasion.

 

Un événement doublement historique pour moi

Je suis arrivé à Nairobi le 30 août pour être certain de ne pas rater un instant de cet événement important. C’était la première fois que je prenais l’avion ! Je me suis posé beaucoup de questions avant ce voyage : comment l’avion fait pour rester en l’air ? Comment le pilote le conduit ? Comment est-il possible de traverser les nuages ?

Heureusement, le vol s’est bien passé et nous sommes arrivés à Nairobi avec mon chaperon. C’est une ville magnifique et très verte. J’ai été frappé dès mon arrivée par le fait qu’il y avait des arbres partout. Les arbres, c’est ma passion. J’étais donc très heureux d’en voir autant dans la ville. Ça donne de la fraîcheur toute la journée.

Quelques déboires au début…

Le matin du premier jour de l’assemblée, nous sommes allés récupérer nos badges pour accéder au Kenyatta International Conference Centre. Le centre était très sécurisé : sans badge, on ne pouvait pas y accéder. Malheureusement pour moi, mon badge était introuvable… J’avais envie de pleurer ! Je me disais que tous les autres jeunes allaient peser sur les décisions, mais pas moi.

Après plusieurs heures d’attente, nous n’avons pas trouvé de solution. J’ai donc raté la première journée de l’assemblée. Le deuxième jour, j’ai enfin pu récupérer mon badge et accéder au centre de conférence. Il s’y trouve un magnifique amphithéâtre en forme d’arène de gladiateur comme dans la Rome antique.

Nous étions venus nous battre pour le climat

J’ai fait la connaissance de plusieurs jeunes africains engagés pour le climat dès mon arrivée dans l’amphithéâtre. Nous avons échangé sur ce que nous faisons dans nos pays respectifs pour lutter contre le changement climatique. Pendant les 3 jours, nous avons partagé et discuté sur des idées concrètes et innovantes pour lutter contre le changement climatique.

Nous voulons être au centre de toute action en faveur du climat dans le continent et dans le monde. C’est pour cela que nous avons produit une Déclaration des jeunes sur le climat qui a été remise au président kényan William Ruto, que j’ai eu l’occasion de saluer. Cette déclaration sera présentée aux dirigeants africains lors du Sommet Africain sur le Climat.

La jeunesse africaine unie pour le climat

Je ne m’attendais pas à ce qu’autant de jeunes soient engagés pour le climat à travers le continent africain. En participant à l’Assemblée des Jeunes Africains sur le Climat, je me suis rendu compte de l’immense potentiel de l’Afrique et de la jeunesse africaine.

Les choses sont en train de bouger grâce à l’action des jeunes en Afrique. J’ai espoir que nous allons créer un monde meilleur où les effets du changement climatique seront limités et où les droits des enfants seront garantis.

Yes, we can !